Collectif pour un Québec sans pauvreté

Pauvreté: la campagne de Noël appuyée par l'archidiocèse de Sherbrooke

La veille de Noël, à l'entrée de certaines églises de l'archidiocèse, les paroissiens se verront offrir des cartes postales qui épousent les couleurs de populaires loteries et qui affichent des messages sur la pauvreté et la justice sociale.
La veille de Noël, à l'entrée de certaines églises de l'archidiocèse, les paroissiens se verront offrir des cartes postales qui épousent les couleurs de populaires loteries et qui affichent des messages sur la pauvreté et la justice sociale.   (Courtoisie)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2018-12-12 16:01 || Québec Québec

L'archidiocèse de Sherbrooke se joint à la plus récente campagne du Collectif pour un Québec sans pauvreté. La veille de Noël, à l'entrée de certaines églises de l'archidiocèse, les paroissiens se verront offrir des cartes postales qui épousent les couleurs de populaires loteries et qui affichent des messages sur la pauvreté et la justice sociale.

Une carte «Lotto pauvre-o-max» rappelle qu’au Québec, quelque 800 000 personnes ne parviennent pas à subvenir à leurs besoins. La carte «La mini vie» présente le cas d'une jeune femme dont l'emploi au salaire minimum la maintient en situation pauvreté. Enfin, deux cartes postales annoncent la «Lotto 6/48», une référence à la prestation de base des personnes assistées sociales, soit 648 $.

«La lutte contre la pauvreté, cela rejoint bien les préoccupations de notre Église», explique Eliane Thibault, responsable des communications à l'archidiocèse de Sherbrooke.

«Pour ma collègue responsable de la mission sociale, c'était impensable de passer à côté d'une telle campagne, d'autant plus qu'on est dans la période de Noël, un moment où les gens sont plus sensibles à la réalité des personnes en situation de précarité», ajoute-t-elle.

Virginie Larivière, porte-parole du Collectif pour un Québec sans pauvreté, se réjouit de recevoir cet appui d'un diocèse catholique. «C'est une bonne nouvelle d'apprendre que nos cartes de Noël suscitent la curiosité et qu'elles incitent des gens à s'engager», dit-elle.

«Le mois de décembre, c'est le moment de l'année où l'on parle le plus de la pauvreté dans les médias et dans l'espace public. On invite les gens à être généreux et à donner. On parle de la pauvreté dans une perspective de charité. On n'est pas contre. Mais la pauvreté, c'est aussi une question politique», ajoute-t-elle.

La porte-parole du Collectif pour un Québec sans pauvreté, un regroupement dont est membre la Conférence religieuse canadienne, invite les gens à bien lire le contenu de la carte postale qu'on leur remettra prochainement, à l'église ou sur la rue. Elle suggère aussi de l'envoyer à Jean Boulet, le ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale. «On veut lui rappeler qu'avec un peu de volonté politique, on n'aurait pas besoin d'inviter les gens à donner à l'approche de Noël».

Les paroisses de l'Estrie sont invitées à commander les cartes auprès de la responsable diocésaine de la mission sociale. Elles seront distribuées localement dans les jours qui précèdent la fête de Noël, assure-t-on.

***

Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.

Cliquez sur l'image de notre campagne de financement 2018 pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

Arrêté en 2019 par le Service de police de Laval pour des gestes à caractère sexuel, le père Henri Paradis, a reconnu, au mois de septembre, sa culpabilité à deux chefs d’agression sexuelle et d’attentat à la pudeur.
2020-10-20 15:26 || Québec Québec

Le père Henri Paradis condamné à huit mois de détention à domicile

Trois ans après le début de cette enquête commandée par les évêques canadiens, on saura quels partenaires de Développement et Paix pourront de nouveau recevoir un financement annuel de la part des catholiques canadiens.
2020-10-20 08:37 || Canada Canada

Les conclusions du rapport final dévoilées en novembre

«Avec des bras fatigués, mais vaillants, des sœurs se sont mises à fabriquer des masques et des blouses pour du personnel infirmier», donne en exemple la Conférence religieuse canadienne.
2020-10-15 17:04 || Canada Canada

«Nous sortirons plus forts de la pandémie»

articles récents

La mission Saint-Jean-de-Brébeuf de Manawan.
2020-10-02 14:39 || Québec Québec

La mort de Joyce Echaquan remue le milieu religieux

Le curé de l'église Saint-Joachim de Pointe-Claire, l'abbé Alain Roy, préfère annuler des messes plutôt que de refuser la 26e personne qui souhaiterait entrer.
2020-09-23 15:07 || Québec Québec

Limité à 25 personnes, un curé préfère annuler des messes

L'église Saint-Laurent sur l'île d'Orléans. Au moment où la province connait une multiplication des cas de COVID-19 et que certaines fermetures ciblées sont évoquées, les lieux de culte doivent-ils craindre de devoir fermer à nouveau leurs portes?
2020-09-18 17:18 || Québec Québec

Reconfinement: bon espoir de voir les lieux de culte y échapper