Collectif pour un Québec sans pauvreté

Pauvreté: la campagne de Noël appuyée par l'archidiocèse de Sherbrooke

La veille de Noël, à l'entrée de certaines églises de l'archidiocèse, les paroissiens se verront offrir des cartes postales qui épousent les couleurs de populaires loteries et qui affichent des messages sur la pauvreté et la justice sociale.
La veille de Noël, à l'entrée de certaines églises de l'archidiocèse, les paroissiens se verront offrir des cartes postales qui épousent les couleurs de populaires loteries et qui affichent des messages sur la pauvreté et la justice sociale.   (Courtoisie)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2018-12-12 16:01 || Québec Québec

L'archidiocèse de Sherbrooke se joint à la plus récente campagne du Collectif pour un Québec sans pauvreté. La veille de Noël, à l'entrée de certaines églises de l'archidiocèse, les paroissiens se verront offrir des cartes postales qui épousent les couleurs de populaires loteries et qui affichent des messages sur la pauvreté et la justice sociale.

Une carte «Lotto pauvre-o-max» rappelle qu’au Québec, quelque 800 000 personnes ne parviennent pas à subvenir à leurs besoins. La carte «La mini vie» présente le cas d'une jeune femme dont l'emploi au salaire minimum la maintient en situation pauvreté. Enfin, deux cartes postales annoncent la «Lotto 6/48», une référence à la prestation de base des personnes assistées sociales, soit 648 $.

«La lutte contre la pauvreté, cela rejoint bien les préoccupations de notre Église», explique Eliane Thibault, responsable des communications à l'archidiocèse de Sherbrooke.

«Pour ma collègue responsable de la mission sociale, c'était impensable de passer à côté d'une telle campagne, d'autant plus qu'on est dans la période de Noël, un moment où les gens sont plus sensibles à la réalité des personnes en situation de précarité», ajoute-t-elle.

Virginie Larivière, porte-parole du Collectif pour un Québec sans pauvreté, se réjouit de recevoir cet appui d'un diocèse catholique. «C'est une bonne nouvelle d'apprendre que nos cartes de Noël suscitent la curiosité et qu'elles incitent des gens à s'engager», dit-elle.

«Le mois de décembre, c'est le moment de l'année où l'on parle le plus de la pauvreté dans les médias et dans l'espace public. On invite les gens à être généreux et à donner. On parle de la pauvreté dans une perspective de charité. On n'est pas contre. Mais la pauvreté, c'est aussi une question politique», ajoute-t-elle.

La porte-parole du Collectif pour un Québec sans pauvreté, un regroupement dont est membre la Conférence religieuse canadienne, invite les gens à bien lire le contenu de la carte postale qu'on leur remettra prochainement, à l'église ou sur la rue. Elle suggère aussi de l'envoyer à Jean Boulet, le ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale. «On veut lui rappeler qu'avec un peu de volonté politique, on n'aurait pas besoin d'inviter les gens à donner à l'approche de Noël».

Les paroisses de l'Estrie sont invitées à commander les cartes auprès de la responsable diocésaine de la mission sociale. Elles seront distribuées localement dans les jours qui précèdent la fête de Noël, assure-t-on.

***

Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.

Cliquez sur l'image de notre campagne de financement 2018 pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

Deux experts proposent cinq titres «qui nourissent l'intériorité» et qui posent des questions «qui nous obligent à retourner à l'essentiel» en cette période de distanciation sociale, de solitude et de confinement.
2020-04-05 14:01 || Québec Québec

Cinq livres religieux pour enrichir son confinement

Soeur Jeanne Lemire, de la Librairie Paulines de Montréal, affirme que ce sont présentement les livres jeunesse qui sont les plus commandés.
2020-04-05 11:04 || Québec Québec

Librairies religieuses: commandes en ligne et livres numériques

«Il est naturel de souhaiter se réunir avec ses coreligionnaires à l'occasion de ces fêtes», reconnaît volontiers le maire de Saint-Laurent, Alan DeSousa. Mais cette année, il faudra «restreindre nos contacts aux personnes vivant déjà sous notre toit».
2020-04-03 12:35 || Québec Québec

Appel du maire de Saint-Laurent aux croyants de son arrondissement

articles récents

«Il est naturel de souhaiter se réunir avec ses coreligionnaires à l'occasion de ces fêtes», reconnaît volontiers le maire de Saint-Laurent, Alan DeSousa. Mais cette année, il faudra «restreindre nos contacts aux personnes vivant déjà sous notre toit».
2020-04-03 12:35 || Québec Québec

Appel du maire de Saint-Laurent aux croyants de son arrondissement

Deux cents médecins juifs lance un appel un appel que le Grand rabbinat du Québec et la Communauté sépharade unifiée du Québec (CUSQ) viennent d'acheminer à toutes les synagogues et à tous les groupes communautaires juifs du Québec.
2020-04-01 15:12 || Québec Québec

Un appel des médecins juifs du Québec

Les chefs des Églises chrétiennes et des grandes religions de tout le Canada publient, alors que la population subit toujours «les effets dévastateurs» de la COVID-19, un message «d'espérance, de gratitude et de solidarité».
2020-03-31 11:54 || Canada Canada

Message d'espérance des leaders religieux du Canada