Philanthropie

Pour Noël, l’Armée du Salut espère récolter 21,6 M$

Une bénévole participe à la campagne de Noël à Oshawa, en Ontario.
Une bénévole participe à la campagne de Noël à Oshawa, en Ontario.   (Courtoisie Armée du Salut)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2019-11-19 10:06 || Canada Canada

L’Armée du Salut a lancé le 18 novembre sa 129e campagne des «marmites de Noël». L’organisation chrétienne souhaite ainsi récolter 21,6 millions de dollars à travers le Canada.

Il s’agit de la plus importante campagne de financement populaire annuelle de l’organisation, qui indique vouloir venir en aide «à des millions de gens en situation de pauvreté».

«Comme un Canadien sur sept a de la difficulté à joindre les deux bouts, l'Armée du Salut dépend de cette collecte de fonds pour nourrir, vêtir et loger les gens dans le besoin, et les aider à devenir autonomes», a précisé l’organisation à l’occasion du lancement de sa campagne.

«L'Armée du Salut croit qu'une armée peut être nécessaire pour aider quelqu'un, et que les gens dans le besoin doivent sentir qu'ils ne sont pas seuls dans leur combat», a déclaré le lieutenant-colonel John P. Murray, secrétaire territorial des communications.

L’organisation est présente dans 400 communautés à travers le pays. L’argent qu’elle récolte lors de sa campagne de Noël permet de entre autres de financer ses programmes de désintoxication, d’aide au logement, de formations liées au monde du travail et des cours sur la composition d’un budget. L’objectif étant d’aider les gens «à se sortir de la pauvreté pour de bon».

Au Canada, l’Armée du Salut se targue d’être l’«un des plus importants fournisseurs non gouvernementaux de services sociaux du pays». L’an dernier, elle estime être venue en aide à environ 1,6 million de personnes.

Pour sa campagne des marmites de Noël, elle a développé des partenariats avec des géants de la vente comme Walmart, Loblaw, Costco, Canadian Tire, Metro, et Amazon.

«La campagne annuelle de marmites de Noël, qui se déroule dans plus de 2 000 emplacements partout au Canada, ne serait pas possible sans les milliers de préposés aux marmites qui font cadeau de leur temps», a rappelé l’organisation lundi.

Outre les emplacements physiques de collecte, elle propose des sites comme FilltheKettle.com (NDLR: «remplis la marmite») ou SalvationArmy.ca. «En plus de recueillir les dons en argent et par chèque, bon nombre d'emplacements où se trouvent les marmites permettront aux donateurs d'utiliser la technologie sans contact de leur carte de crédit ou de débit pour faire un don», s’est-on félicité.

L'Armée du Salut est une organisation chrétienne internationale implantée au Canada depuis 1882. Elle est présente dans 130 pays.

***

 

 

du même auteur

Les autorités publiques québécoises ont entièrement raison de limiter le nombre de personnes à l’intérieur des lieux de culte, affirme la Dre Valérie Julie Brousseau.
2020-09-24 17:48 || Québec Québec

Lieux de culte: une médecin catholique donne raison au gouvernement

C’est surtout la littérature scientifique et les rassemblements complémentaires aux cérémonies religieuses qui auraient poussé le gouvernement à diminuer la limite de personnes autorisées à l’intérieur des lieux de culte.
2020-09-22 15:50 || Québec Québec

Lieux de culte: le Dr Arruda évoque la science et la socialisation périphérique

Le cardinal Gérald Lacroix estime que le gouvernement fait fausse route avec ses nouvelles limites de personnes admises à l’intérieur des lieux de culte dans la province.
2020-09-21 16:38 || Québec Québec

Lieux de culte limités à 25 personnes: «c’est impossible de survivre»

articles récents

Le curé de l'église Saint-Joachim de Pointe-Claire, l'abbé Alain Roy, préfère annuler des messes plutôt que de refuser la 26e personne qui souhaiterait entrer.
2020-09-23 15:07 || Québec Québec

Limité à 25 personnes, un curé préfère annuler des messes

L'église Saint-Laurent sur l'île d'Orléans. Au moment où la province connait une multiplication des cas de COVID-19 et que certaines fermetures ciblées sont évoquées, les lieux de culte doivent-ils craindre de devoir fermer à nouveau leurs portes?
2020-09-18 17:18 || Québec Québec

Reconfinement: bon espoir de voir les lieux de culte y échapper

Des hommes prient dans une mosquée de New Delhi le 1er mai 2020.
2020-09-18 09:53 || Monde Monde

Les minorités religieuses, boucs émissaires de la crise sanitaire