Mois du frère André à l’Oratoire

Saint frère André, patron des aidants naturels

  (Image tirée du documentaire Partenaire invisible. (Brouhaha Films))
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2015-08-14 00:00 || Québec Québec

Dimanche, à l'Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal, des membres du Regroupement des aidants naturels du comté de l’Assomption (RANCA) prendront la parole afin de présenter leur réalité quotidienne aux fidèles.

«Ils auront sept minutes», indique Caroline Vadeboncoeur, coordonnatrice de l'organisme. «On leur a demandé de témoigner de leur vécu et de nommer la force qui les anime, eux qui vivent aussi de grandes épreuves». Tous les aidants font de grands sacrifices, explique-t-elle. Plusieurs doivent quitter leur emploi ou leur carrière pour s'occuper à temps plein de parents ou d'enfants malades.

Les témoignages seront aussi liés au frère André.

C'est qu’en 2010, Caroline Vadeboncoeura a demandé aux autorités religieuses que le fondateur de l’Oratoire soit nommé saint patron des aidants naturels. Une telle association allait de soi, estime la coordonnatrice du RANCA. «Le frère André a connu plusieurs générations d'aidants naturels». Les malades qui venaient le voir sur le Mont-Royal étaient accompagnés de gens de leur famille qui veillaient sur eux au quotidien. «Le frère André pouvait comprendre la détresse des aidants d'alors et il a certainement écouté leurs demandes».

La demande n'a pas encore été acceptée. Mais elle chemine bien, l'assure la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) à qui elle a remis une pétition signée par 5000 personnes lors de précédentes messes tenues à l'Oratoire en 2011 et 2012. Le cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour les causes des saints, a reçu la demande des mains du président de la CECC l'automne dernier, lui a-t-on expliqué.

Le RANCA et d'autres organismes multiplient les appels aux autorités gouvernementales pour que soit reconnu le rôle des aidants naturels. «On ne nous répond pas», dit la coordonnatrice du RANCA. «Je continue de prier tous les jour le frère André pour qu'il intercède en notre faveur», lance-t-elle.

Un documentaire intitulé Partenaire invisible a été réalisé en 2013. Caroline Vadeboncoeur était coscénariste de cette œuvre qui raconte le quotidien de quatre aidants naturels.

 

du même auteur

«Osez donc venir découvrir cette femme que vous pensez connaître», lance résolument Jean-François Royal aux voisins du Site historique Marguerite-Bourgeoys et aux gens des autres régions qui «oseront» venir à Montréal cet été.
2020-07-02 06:12 || Québec Québec

Découvrir la Marguerite Bourgeoys 2.0 cet été

La Sûreté du Québec a arrêté un total de huit membres des Clercs de Saint-Viateur entre le 23 et le 30 juin 2020.
2020-06-30 17:05 || Québec Québec

Nouvelles arrestations de Clercs de Saint-Viateur

Le syndicaliste Joseph Giguère, premier directeur général laïque du Centre St-Pierre de Montréal, est décédé le mardi 23 juin 2020.
2020-06-29 14:19 || Québec Québec

Décès de Joseph Giguère, figure majeure du catholicisme social

articles récents

L’abbé Jacques Dorélien est né en Haïti. Curé des paroisses Marie-Reine-des-Cœurs et Saint-Fabien à Montréal, l’abbé Dorélien est prêtre depuis 19 ans. Comme bien d’autres au Québec, il a été bouleversé par la mort de Georges Floyd.
2020-07-02 15:39 || Québec Québec

Le racisme vu par des clercs noirs du Québec

Le syndicaliste Joseph Giguère, premier directeur général laïque du Centre St-Pierre de Montréal, est décédé le mardi 23 juin 2020.
2020-06-29 14:19 || Québec Québec

Décès de Joseph Giguère, figure majeure du catholicisme social

Les plans et dates de réouverture varient d'une communauté chrétienne à l'autre au Québec.
2020-06-22 14:41 || Québec Québec

Églises: variations sur la réouverture