Reportage

Un Dimanche des Premières Nations sous le signe de l’introspection

Le cardinal Gérald Lacroix de Québec donnant la communion à Rose-Aimée Vollant lors du Dimanche des Premières Nations le 27 juin à la basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré.
Le cardinal Gérald Lacroix de Québec donnant la communion à Rose-Aimée Vollant lors du Dimanche des Premières Nations le 27 juin à la basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré.   (Présence/Philippe Vaillancourt)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2021-06-30 11:27 || Québec Québec

« Avancer ensemble sur des chemins de vie. » C’est cette intention qui a teinté l’ensemble des interventions du cardinal Gérald Lacroix lors de la messe du Dimanche des Premières Nations qu’il présidait le 27 juin 2021 à la basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré.

La traditionnelle célébration, qui n’a pu se tenir l’an dernier en raison de la pandémie, se déroulait cette année sans le faste habituel. Précédé de son cérémoniaire, l’archevêque de Québec s’est avancé seul lors de la procession d’entrée, masque au visage, saluant l’assemblée avant d’aller prendre place dans le chœur.

Dès les premières années d’existence du sanctuaire de Sainte-Anne-de-Beaupré, au 17e siècle, des Autochtones ont fréquenté le lieu. Habituellement très couru, le Dimanche des Premières Nations devait se limiter à 250 personnes en raison des normes sanitaires en vigueur. Il n’y avait ni les danseurs, ni les costumes traditionnels souvent portés par de nombreux fidèles ce jour-là. La présence autochtone dans la basilique était discrète, participant à l’ambiance introspective qu’a pris la célébration.

« Au cours des dernières semaines nous avons entendu beaucoup de reportages qui ont ouvert à nouveau les blessures d’un passé douloureux, a-t-il d’emblée convenu le cardinal. Nous ne sommes pas ici ce matin pour débattre de ces réalités. D’autres lieux, d’autres moments conviennent davantage pour un dialogue ouvert et franc. »

► LIRE LA SUITE ICI ◄

 

 

du même auteur

Des chaussures, bottes et sandales déposées dans les marches de la basilique du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, à Trois-Rivières, en signe de solidarité avec les peuples autochtones après la découverte de sépultures d'enfants à proximité d'anciens pensionnats.
2021-09-24 16:10 || Canada Canada

Les évêques canadiens présentent des excuses officielles aux Autochtones

Cette semaine, les débatteurs de Foi et turbulences commentent notamment l'élection d'un troisième gouvernement libéral dirigé par Justin Trudeau.
2021-09-23 10:02 || Québec Québec

Foi et turbulences - 23 septembre 2021

Le père Mario Decelles de la Société des Missions-Étrangères est décédé le 18 juillet 2021. Il a passé la majeure partie de sa vie en mission au Honduras.
2021-08-03 16:34 || Monde Monde

Padre Mario, l’esprit missionnaire

articles récents

Sous la responsabilité des Oblats de Marie-Immaculée, le pensionnat de Kamloops (Kamloops Indian Residential School) a ouvert ses portes en 1890. On y a retrouvé les restes de 215 enfants autochtones.
2021-09-24 11:27 || Canada Canada

Les évêques doivent officiellement inviter le pape au Canada, insiste un juge

La plus haute cour d'appel d'Italie a statué que les classes des écoles publiques peuvent approuver la présence du crucifix parce qu'il ne constitue pas une discrimination à l'égard de quiconque.
2021-09-21 13:52 || Monde Monde

Oui au crucifix en classe, mais à certaines conditions, dit la cour

Des citoyens du quartier Villeray rendront le vendredi 27 août un hommage posthume au tout premier prêtre-ouvrier du Québec, le père Ugo Benfante, décédé le 15 janvier 2021.
2021-08-25 14:55 || Québec Québec

Des citoyens rendent hommage au premier prêtre-ouvrier du Québec