Jean-Denis Lampron, diacre permanent

Un entrepreneur élu président de Développement et Paix

Jean-Denis Lampron, nouveau président du conseil national de Développement et Paix.
Jean-Denis Lampron, nouveau président du conseil national de Développement et Paix.   (Courtoisie / diocèse de Nicolet)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2015-12-04 11:39 || Canada Canada

Jean-Denis Lampron, un entrepreneur de Drummondville, est le nouveau président de Développement et Paix. Le propriétaire de Rose Drummond, le plus grand fleuriste-producteur du Québec, a été élu dimanche par les membres du conseil national de l'organisme de coopération internationale.

«Je suis très content d'avoir été élu, et surtout à l'unanimité des voix», dit-il. Jean-Denis Lampron est aussi un diacre permanent du diocèse de Nicolet.

Le conseil national est la plus haute instance de Développement et Paix et regroupe 23 membres, tous des bénévoles. Ces membres sont élus par les conseils de l'organisme présents dans la plupart des diocèses du Canada. Le mandat du président du conseil national est d'un an. Ce mandat est renouvelable.

Le nouveau président estime que son premier défi «sera de faire en sorte que tous, autour de la table, travaillent dans l'harmonie».

Un second défi qu'il entend relever, c'est l'organisation, en 2017, du 50e anniversaire de Développement et Paix. «Il faut célébrer cela, mais c'est important aussi de faire un bilan de ce qu'on a réalisé durant toutes ces annnées. Il faut retrouver nos racines.»
 
Il rappelle que ce sont les évêques catholiques du Canada qui ont donné naissance à cet organisme, au lendemain du concile Vatican II. «Je suis un père de famille. Diane et moi, nous avons eu 11 enfants. Je sais ce que c'est que la responsabilité parentale.» Comme président, il souhaite rencontrer les évêques «pour discuter de leur propre responsabilité parentale» envers l'organisme qu'ils ont fondé il y a un demi-siècle. «Qu'est-ce qui les a passionnés? À quels feux brûlaient-ils quand ils ont créé Développemet et Paix?», veut-il demander aux évêques d'aujourd'hui, ceux qui ont remplacé les fondateurs de 1967.

Concernant l'élection du nouveau gouvernement libéral en octobre dernier, Jean-Denis Lampron estime que ce changement «suscite beaucoup d'espoir». Le parti au pouvoir «a une pensée favorable pour les populations du tiers-monde», dit-il.

À la mi-novembre, Développement et Paix a félicité le nouveau premier ministre, Justin Trudeau. L'organisme, dans une lettre signée par David Leduc, son directeur général, a dit regretter que «ces dernières années, les actions du gouvernement du Canada en matière de justice sociale, au pays et sur la scène internationale, n’ont pas été à la hauteur des attentes des Canadiennes et Canadiens ou de nos engagements passés».

 

du même auteur

«On ne veut pas que nos lieux de culte soient des centres de propagation du virus. Parce que, pour nous, la vie humaine est sacrée», affirme Hassan Guillet.
2020-05-28 15:20 || Québec Québec

«On ne veut pas que nos lieux de culte soient des centres de propagation du virus»

Les portes de l'église Saint-Jean-l’Évangéliste de Coaticook (vue ici dans les années 1950) demeureront fermées lorsque les autorités de la santé publique vont enfin autoriser la réouverture des lieux de culte au Québec.
2020-05-27 14:37 || Québec Québec

La pandémie précipite la fermeture définitive d'une église en Estrie

La Librairie Paulines de Montréal, rue Masson.
2020-05-27 00:01 || Québec Québec

Réouverture de la Librairie Paulines de Montréal

articles récents

«On ne veut pas que nos lieux de culte soient des centres de propagation du virus. Parce que, pour nous, la vie humaine est sacrée», affirme Hassan Guillet.
2020-05-28 15:20 || Québec Québec

«On ne veut pas que nos lieux de culte soient des centres de propagation du virus»

Les deux responsables du centre Le Pont, une maison d'accueil pour demandeurs d'asile, ont reçu jeudi dernier une petite carte d'appréciation signée par le pape François lui-même.
2020-05-18 16:50 || Québec Québec

Le pape écrit une lettre aux responsables du centre Le Pont

L'ex-président du Conseil national de Développement et Paix, le diacre et homme d'affaires Jean-Denis Lampron, a réagi mardi à la refonte de la représentativité au Conseil national de Développement et Paix.
2020-05-05 11:59 || Canada Canada

Accueil tiède pour la refonte du Conseil national