2e anniversaire

Un mémorial en deux volets pour les victimes de la tuerie de la grande mosquée

Cette partie de l'œuvre de l'artiste Luce Pelletier sera située le long de la route de l'Église, à Sainte-Foy, du côté de la grande mosquée. La maquette de l'œuvre a été dévoilée aux médias le 29 janvier 2019, deux ans après la tuerie.
Cette partie de l'œuvre de l'artiste Luce Pelletier sera située le long de la route de l'Église, à Sainte-Foy, du côté de la grande mosquée. La maquette de l'œuvre a été dévoilée aux médias le 29 janvier 2019, deux ans après la tuerie.   (Photo fournie par la Ville de Québec)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2019-01-29 16:18 || Québec Québec

C’est un mémorial en deux volets qui sera érigé au cours de la prochaine année de part et d’autre de la route de l’Église, à Sainte-Foy, à côté du Centre culturel islamique de Québec (CCIQ), là où six musulmans ont été tués par Alexandre Bissonnette le soir du 29 janvier 2017.

Baptisée Vivre ensemble, l’œuvre de l’artiste Luce Pelletier, dont la maquette a été dévoilée le 29 janvier 2019 – deux ans jour pour jour après le funeste attentat – se démarque par l’hommage qu’elle fait aux victimes et par son message de cohabitation pacifique tout en sobriété.

Du côté du CCIQ, deux zones distinctes sont prévues pour le recueillement et pour la commémoration. Les noms des six victimes sont gravés sur trois piliers. À leur sommet, six feuilles d’arbre de grande dimension semblent être soufflées par le vent. Chacune des feuilles rappelle l'ornementation traditionnelle des pays d'origine des victimes: le Maroc, la Guinée, la Tunisie et l’Algérie.

L’artiste, qui avait apporté l’une des grandes feuilles pour la présenter lors du dévoilement, a raconté avoir été frappée puis inspirée par les nombreuses offrandes déposées au pied d’un arbre à proximité de la grande mosquée.

Du côté du site patrimonial de la Visitation, l'aménagement est composé d'un dallage circulaire «avec un motif d'inspiration fléché, rappelant les traditions québécoises». Des arbres côtoient des cubes ornés de feuilles d’érable et d’orme sur lesquels on peut s’asseoir.

Lors du dévoilement qui avait lieu en début d’après-midi à la sacristie du site patrimonial de la Visitation, à Sainte-Foy, le maire de Québec, Régis Labeaume, a rappelé que Québec est une ville où tous peuvent cohabiter, peu importe leur identité, leur origine ou leurs croyances.

«Cette composition artistique invite au dialogue et à l'amitié, d'un côté de la rue comme de l'autre. Le concept inspire le respect et l'harmonie entre les diverses communautés», a-t-il dit. «À l'image de l'arbre et de ses feuilles, les citoyens de Québec partagent un milieu de vie favorable à l'épanouissement de chacun, quelles que soient leurs origines.»

Le maire de Québec a également souligné que ce sont aussi les membres de la famille Carrier tués lors d’un attentat en janvier 2016 à Ouagadougou, au Burkina Faso, qui sont honorés par ce mémorial.

Le dévoilement a eu lieu en présence de proches des victimes. Le président du CCIQ, Boufeldja Benabdallah, semblait ému.

«Nous demeurons main dans la main, dans la mémoire de nos disparus, comme dans la joie de vivre ensemble», a-t-il dit, faisant allusion à la vague de solidarité et au désir de vivre ensemble manifestés envers la communauté musulmane de Québec depuis l’attentat.

L'œuvre coûtera 278 700 $ plus taxes à la Ville de Québec. On prévoit son inauguration officielle l’an prochain, en janvier 2020.

 

(Photos fournies par la Ville de Québec/conception Luce Pelletier)

***

Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.
Cliquez sur l'image de notre campagne de financement pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

Le mandat du recteur du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, Pierre-Olivier Tremblay, a pris fin le 7 octobre 2020. Son successeur sera connu ultérieurement.
2020-10-07 12:58 || Québec Québec

Le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap aura un nouveau recteur

Les autorités publiques québécoises ont entièrement raison de limiter le nombre de personnes à l’intérieur des lieux de culte, affirme la Dre Valérie Julie Brousseau.
2020-09-24 17:48 || Québec Québec

Lieux de culte: une médecin catholique donne raison au gouvernement

C’est surtout la littérature scientifique et les rassemblements complémentaires aux cérémonies religieuses qui auraient poussé le gouvernement à diminuer la limite de personnes autorisées à l’intérieur des lieux de culte.
2020-09-22 15:50 || Québec Québec

Lieux de culte: le Dr Arruda évoque la science et la socialisation périphérique

articles récents

La mission Saint-Jean-de-Brébeuf de Manawan.
2020-10-02 14:39 || Québec Québec

La mort de Joyce Echaquan remue le milieu religieux

Le curé de l'église Saint-Joachim de Pointe-Claire, l'abbé Alain Roy, préfère annuler des messes plutôt que de refuser la 26e personne qui souhaiterait entrer.
2020-09-23 15:07 || Québec Québec

Limité à 25 personnes, un curé préfère annuler des messes

L'église Saint-Laurent sur l'île d'Orléans. Au moment où la province connait une multiplication des cas de COVID-19 et que certaines fermetures ciblées sont évoquées, les lieux de culte doivent-ils craindre de devoir fermer à nouveau leurs portes?
2020-09-18 17:18 || Québec Québec

Reconfinement: bon espoir de voir les lieux de culte y échapper