2e anniversaire

Un mémorial en deux volets pour les victimes de la tuerie de la grande mosquée

Cette partie de l'œuvre de l'artiste Luce Pelletier sera située le long de la route de l'Église, à Sainte-Foy, du côté de la grande mosquée. La maquette de l'œuvre a été dévoilée aux médias le 29 janvier 2019, deux ans après la tuerie.
Cette partie de l'œuvre de l'artiste Luce Pelletier sera située le long de la route de l'Église, à Sainte-Foy, du côté de la grande mosquée. La maquette de l'œuvre a été dévoilée aux médias le 29 janvier 2019, deux ans après la tuerie.   (Photo fournie par la Ville de Québec)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2019-01-29 16:18 || Québec Québec

C’est un mémorial en deux volets qui sera érigé au cours de la prochaine année de part et d’autre de la route de l’Église, à Sainte-Foy, à côté du Centre culturel islamique de Québec (CCIQ), là où six musulmans ont été tués par Alexandre Bissonnette le soir du 29 janvier 2017.

Baptisée Vivre ensemble, l’œuvre de l’artiste Luce Pelletier, dont la maquette a été dévoilée le 29 janvier 2019 – deux ans jour pour jour après le funeste attentat – se démarque par l’hommage qu’elle fait aux victimes et par son message de cohabitation pacifique tout en sobriété.

Du côté du CCIQ, deux zones distinctes sont prévues pour le recueillement et pour la commémoration. Les noms des six victimes sont gravés sur trois piliers. À leur sommet, six feuilles d’arbre de grande dimension semblent être soufflées par le vent. Chacune des feuilles rappelle l'ornementation traditionnelle des pays d'origine des victimes: le Maroc, la Guinée, la Tunisie et l’Algérie.

L’artiste, qui avait apporté l’une des grandes feuilles pour la présenter lors du dévoilement, a raconté avoir été frappée puis inspirée par les nombreuses offrandes déposées au pied d’un arbre à proximité de la grande mosquée.

Du côté du site patrimonial de la Visitation, l'aménagement est composé d'un dallage circulaire «avec un motif d'inspiration fléché, rappelant les traditions québécoises». Des arbres côtoient des cubes ornés de feuilles d’érable et d’orme sur lesquels on peut s’asseoir.

Lors du dévoilement qui avait lieu en début d’après-midi à la sacristie du site patrimonial de la Visitation, à Sainte-Foy, le maire de Québec, Régis Labeaume, a rappelé que Québec est une ville où tous peuvent cohabiter, peu importe leur identité, leur origine ou leurs croyances.

«Cette composition artistique invite au dialogue et à l'amitié, d'un côté de la rue comme de l'autre. Le concept inspire le respect et l'harmonie entre les diverses communautés», a-t-il dit. «À l'image de l'arbre et de ses feuilles, les citoyens de Québec partagent un milieu de vie favorable à l'épanouissement de chacun, quelles que soient leurs origines.»

Le maire de Québec a également souligné que ce sont aussi les membres de la famille Carrier tués lors d’un attentat en janvier 2016 à Ouagadougou, au Burkina Faso, qui sont honorés par ce mémorial.

Le dévoilement a eu lieu en présence de proches des victimes. Le président du CCIQ, Boufeldja Benabdallah, semblait ému.

«Nous demeurons main dans la main, dans la mémoire de nos disparus, comme dans la joie de vivre ensemble», a-t-il dit, faisant allusion à la vague de solidarité et au désir de vivre ensemble manifestés envers la communauté musulmane de Québec depuis l’attentat.

L'œuvre coûtera 278 700 $ plus taxes à la Ville de Québec. On prévoit son inauguration officielle l’an prochain, en janvier 2020.

 

(Photos fournies par la Ville de Québec/conception Luce Pelletier)

***

Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.
Cliquez sur l'image de notre campagne de financement pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

«Le célibat a son sens, mais sans formation, qui va le vivre? demande Marie-Paul Ross, une religieuse sexologue.
2020-01-16 12:26 || Monde Monde

Célibat: «Finalement, on défend quoi?», demande une religieuse sexologue

Le philosophe Louis-André Richard met en garde contre les dangers qui guetteraient une société qui ne parviendrait pas à tenir compte de sa culture religieuse.
2020-01-10 15:33 || Québec Québec

La société doit savoir tenir compte de sa culture religieuse, soutient un philosophe

Photo prise lors d'une vigile à Paris le 8 janvier 2015 après l'attentat contre l'hebdomadaire Charlie Hebdo.
2020-01-07 11:30 || Québec Québec || Aucun commentaire

Le religieux, marqueur incontournable de l'actualité des dernières années

articles récents

Le président des États-Unis, Donald Trump, a annoncé les nouvelles directives de son administration sur la prière dans les écoles publiques lors d'un événement organisé le 16 janvier dans le Bureau ovale à l'occasion de la Journée nationale de la liberté religieuse.
2020-01-20 11:26 || Monde Monde

États-Unis: Trump à la défense de la prière à l'école

Martine Sanfaçon et Yves Bédard dans leur maison de Charlesbourg, à Québec.
2019-12-23 22:55 || Québec Québec

Noël dans le sens du monde

Sonia Sarah Lipsyc, docteure en sociologie, chargée de cours à l’Université de Montréal et rédactrice en chef de la revue La Voix Sépharade, veut faire connaître les résistances religieuses et spirituelles des juifs pendant la Shoah.
2019-12-19 15:11 || Québec Québec

La résistance spirituelle et religieuse durant la Shoah