Serge Langlois, autrefois de Diabète Québec

Un nouveau directeur général pour Développement et Paix

Serge Langlois.
Serge Langlois.   (Courtoisie Développement et Paix)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2017-01-30 14:20 || Canada Canada

Développement et Paix débute l'année de son 50e anniversaire avec un nouveau directeur général.

Serge Langlois, président-directeur général de l'organisme Diabète Québec durant dix ans, a été nommé à la tête de l'organisme de coopération internationale samedi au terme d'une réunion spéciale de son conseil national, sa plus haute instance décisionnelle.

Le vice-président de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), Mgr Lionel Gendron, a participé à cette rencontre. Des représentants de l'épiscopat canadien ne participent plus, de façon régulière, aux réunions du conseil national de l'organisme.

En septembre 2016, lors de l'assemblée plénière de la CECC, l'évêque de Saint-Jean-Longueuil avait déclaré que ses confrères n'avaient pas apprécié apprendre par les médias le départ du précédent directeur général de Développement et Paix, le Montréalais David Leduc.

«Si nous avons eu une part bien limitée dans son engagement, nous n'avons eu aucune part dans le fait que le directeur général ait été écarté. Cela aurait été normal d’en discuter plutôt que de l'apprendre par les médias», avait-t-il déclaré en conférence de presse.

«La Conférence des évêques a été consultée, durant le processus de sélection, à partir d’une liste de quelques candidatures», a confirmé René Laprise, le porte-parole de la CECC. Le curriculum du nouveau directeur général faisait partie de cette liste.

Serge Langlois entrera en fonction le mercredi 1er février, a annoncé Développement et Paix dans un communiqué déposé dans son site Web. Son mandat est de cinq ans. Il s'agit du 8e directeur général de l'organisme depuis sa fondation en 1967.

Au mois de décembre, l'organisme avait confié à Présence que plus d'une centaine de curriculum vitae avaient été reçus pour combler le poste alors vacant.

 

du même auteur

La Cour suprême du Canada a refusé aujourd'hui d'entendre l'appel d'opposants à la Loi sur la laïcité de l'État qui demandaient la suspension des articles qui interdisent le port des signes religieux au travail.
2020-04-09 16:16 || Québec Québec

La Cour suprême rejette la demande des opposants à la loi 21

Samedi, le journal Le Devoir respectera une tradition établie il y près de 40 ans. Son cahier Religion, toutefois plus mince cette année, paraîtra malgré tout.
2020-04-09 13:15 || Québec Québec

Le cahier Religion du Devoir sera publié samedi

En raison de la pandémie, les rassemblements religieux ne seront tolérés pour Pessa'h et Pâques, disent les premiers ministres du Canada et du Québec. Sur la photo, François Legault en janvier 2020.
2020-04-08 14:37 || Canada Canada

Pas de rassemblements pour Pessa'h et Pâques, insistent les PM

articles récents

Alain Roy, curé de la paroisse Saint-Joachim, à Pointe-Claire, constate que la société expérimente présentement le manque de présence physique. Une réalité aux implications sociales et spirituelles.
2020-04-09 17:33 || Québec Québec

«Le grand enjeu de cette crise, c’est la présence physique»

En raison de la pandémie, les rassemblements religieux ne seront tolérés pour Pessa'h et Pâques, disent les premiers ministres du Canada et du Québec. Sur la photo, François Legault en janvier 2020.
2020-04-08 14:37 || Canada Canada

Pas de rassemblements pour Pessa'h et Pâques, insistent les PM

L’accompagnement des personnes en fin de vie peut sembler un travail triste, voire morbide. Mais pas pour l'infirmière Martine Fortier, coordonnatrice à la formation pour le Mouvement Albatros du Québec.
2020-04-05 16:30 || Québec Québec

Être une présence pour les personnes en fin de vie