«Gala Charlevoix reconnaît 2017»

Un prix «Grands bâtisseurs» pour les Petites Franciscaines de Marie

Deux membres des Petites Franciscaines de Marie marchant à Baie-Saint-Paul en mai 2015.
Deux membres des Petites Franciscaines de Marie marchant à Baie-Saint-Paul en mai 2015.   (Photothèque Présence/Philippe Vaillancourt)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2017-02-06 15:03 || Québec Québec

Les Petites franciscaines de Marie, basées à Baie-Saint-Paul, ont remporté le prix «Grands bâtisseurs» lors du Gala Charlevoix reconnaît 2017, le 2 février. Fondée en 1889 et présente dans Charlevoix depuis 1891, la communauté a été un véritable moteur économique pour la région au fil des décennies, tant dans le domaine de l’agriculture que dans ceux des soins de santé et de l’éducation.

Les religieuses ont déjà indiqué qu’elles quitteront en 2017 leur maison-mère après plus d’un siècle de présence à Baie-Saint-Paul, une ville qu’elles ont largement contribué à développer.

«La contribution altruiste de cette communauté au développement de notre région a façonné le visage de Charlevoix», a souligné la Chambre de commerce de Charlevoix, qui chapeautait l’événement qui se déroulait à l'hôtel Le Germain Charlevoix.

«Les Petites Franciscaines de Marie ont participé d’une multitude de façons au développement socioéconomique de Baie-Saint-Paul, que ce soit en santé, en éducation ou en économie comme l’un des plus importants employeurs la ville. C’est le moment idéal pour reconnaître l’immense contribution de cette communauté religieuse active dans notre milieu depuis plus de 125 ans», a ajouté Julien Dufour, président de la Chambre de commerce.

Sœur Françoise Duchesne, supérieure de la communauté, a confié à une station de radio locale, CIHO, qu’elle était touchée de cet honneur et qu’elle l’acceptait en pensant à toutes les sœurs qui ont œuvré dans la région au fil des années.

En mai 2016, la Ville de Baie-Saint-Paul a acquis pour 800 000 $ l’ensemble conventuel de la communauté religieuse. La Ville veut y développer des projets qui respectent l’esprit de l’engagement des religieuses.

 

du même auteur

Charles Vallières, un prêtre de Magog, remporte un vif succès sur Facebook en y diffusant en direct l'exposition du Saint-Sacrement.
2020-05-15 22:05 || Québec Québec

Un prêtre de Magog fait un tabac en exposant le Saint-Sacrement sur Facebook

Jean-Philippe Auger, alias Padre Coach.
2020-05-15 18:00 || Québec Québec

Plaidoyer pour une transition numérique en pastorale

Le pavillon Félix-Antoine-Savard, où se situe la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l'Université Laval. À compter du 25 mai, la Faculté offrira de nouvelles formations en ligne destinées au grand public.
2020-05-15 12:22 || Québec Québec

Religions: nouvelle offre de formation grand public à l’Université Laval

articles récents

Les deux responsables du centre Le Pont, une maison d'accueil pour demandeurs d'asile, ont reçu jeudi dernier une petite carte d'appréciation signée par le pape François lui-même.
2020-05-18 16:50 || Québec Québec

Le pape écrit une lettre aux responsables du centre Le Pont

L'ex-président du Conseil national de Développement et Paix, le diacre et homme d'affaires Jean-Denis Lampron, a réagi mardi à la refonte de la représentativité au Conseil national de Développement et Paix.
2020-05-05 11:59 || Canada Canada

Accueil tiède pour la refonte du Conseil national

Le FC Cologne, le club de soccer de première division de la ville, aide l'archevêché catholique local à mettre en place un système de billetterie pour les services religieux où le nombre de places est limité en raison de la COVID-19.
2020-05-05 11:21 || Monde Monde

Le FC Cologne met son système de billetterie au service de l'archidiocèse