«Gala Charlevoix reconnaît 2017»

Un prix «Grands bâtisseurs» pour les Petites Franciscaines de Marie

Deux membres des Petites Franciscaines de Marie marchant à Baie-Saint-Paul en mai 2015.
Deux membres des Petites Franciscaines de Marie marchant à Baie-Saint-Paul en mai 2015.   (Photothèque Présence/Philippe Vaillancourt)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2017-02-06 15:03 || Québec Québec

Les Petites franciscaines de Marie, basées à Baie-Saint-Paul, ont remporté le prix «Grands bâtisseurs» lors du Gala Charlevoix reconnaît 2017, le 2 février. Fondée en 1889 et présente dans Charlevoix depuis 1891, la communauté a été un véritable moteur économique pour la région au fil des décennies, tant dans le domaine de l’agriculture que dans ceux des soins de santé et de l’éducation.

Les religieuses ont déjà indiqué qu’elles quitteront en 2017 leur maison-mère après plus d’un siècle de présence à Baie-Saint-Paul, une ville qu’elles ont largement contribué à développer.

«La contribution altruiste de cette communauté au développement de notre région a façonné le visage de Charlevoix», a souligné la Chambre de commerce de Charlevoix, qui chapeautait l’événement qui se déroulait à l'hôtel Le Germain Charlevoix.

«Les Petites Franciscaines de Marie ont participé d’une multitude de façons au développement socioéconomique de Baie-Saint-Paul, que ce soit en santé, en éducation ou en économie comme l’un des plus importants employeurs la ville. C’est le moment idéal pour reconnaître l’immense contribution de cette communauté religieuse active dans notre milieu depuis plus de 125 ans», a ajouté Julien Dufour, président de la Chambre de commerce.

Sœur Françoise Duchesne, supérieure de la communauté, a confié à une station de radio locale, CIHO, qu’elle était touchée de cet honneur et qu’elle l’acceptait en pensant à toutes les sœurs qui ont œuvré dans la région au fil des années.

En mai 2016, la Ville de Baie-Saint-Paul a acquis pour 800 000 $ l’ensemble conventuel de la communauté religieuse. La Ville veut y développer des projets qui respectent l’esprit de l’engagement des religieuses.

 

du même auteur

Sans le dire explicitement, cette sortie publique de Mgr Lépine est une réaction au texte de La Presse intitulé «Dieu guérira ton cancer» publié le samedi 17 août.
2019-08-19 16:34 || Québec Québec

L’Église de Montréal se dissocie des pressions spirituelles exercées sur des personnes vulnérables

Construite entre 1882 et 1887 d’après les plans de David Ouellet, Notre-Dame-des-Neiges est emblématique par ses cinq clochers, un aménagement particulier pour une église québécoise.
2019-08-16 14:32 || Québec Québec

L'église emblématique de Trois-Pistoles classée patrimoniale

Le Cyclorama vers 1900, à l'époque des pèlerinages en bateau à Sainte-Anne-de-Beaupré.
2019-08-09 15:09 || Québec Québec || 2 Commentaire(s)

Cyclorama, mesure et démesure

articles récents

Le sort des six quotidiens du Groupe Capitales Médias, acculés à la faillite et désormais à la recherche de nouveaux propriétaires, inquiète des responsables religieux du Québec.
2019-08-20 11:04 || Québec Québec

Journalisme: préoccupations dans les milieux religieux

Greg Zanis, charpentier de métier originaire d’Aurora, dans l’Illinois, parcourt les États-Unis depuis plus de 20 ans pour y placer des croix en bois blanches à la mémoire des victimes de tuerie. Sur cette photo, il installait des croix en octobre 2017 après une tuerie à Las Vegas.
2019-08-08 10:49 || Monde Monde

Tueries de masse: le charpentier qui a fourni 26 000 croix en 20 ans

Des catholiques portent une statue le 1er avril 2019, jour de Pâques, à Tegucigalpa, la capitale hondurienne.
2019-07-30 13:51 || Canada Canada

Appui inconditionnel des jésuites canadiens au Padre Melo