Nouvelle étude

Une majorité de Canadiens manquent de connaissances sur l’Holocauste

Photo de survivants du camp de concentration d'Auschwitz prise en janvier 1945.
Photo de survivants du camp de concentration d'Auschwitz prise en janvier 1945.   (CNS photo/Auschwitz Museum, Reuters)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2019-01-25 11:29 || Canada Canada

Une nouvelle étude révèle qu’une majorité de la population canadienne ignore certains des faits les plus importants au sujet de l’Holocauste.

Commanditée par deux organismes juifs, la Fondation Azrieli et la Claims Conference, l’étude réalisée par Schoen Consulting auprès d’un échantillon représentatif de 1 100 adultes canadiens indique notamment que 54 % de la population ignore que 6 millions de juifs ont été tués lors de la Shoah.

Plus inquiétant encore, un jeune adulte sur cinq (22 %) âgé de 18 à 35 ans affirme n’avoir jamais entendu parler ou ne plus être sûr d’avoir entendu parler de l’Holocauste.

L’étude révèle également que 57 % des Canadiens estiment que l’Holocauste suscite aujourd’hui moins d’intérêt qu’auparavant et que 49% n’étaient pas en mesure de citer un seul des 40 000 camps nazis et ghettos établis en Europe durant la Shoah.

«J’ai été choquée et déçue de découvrir les résultats», a réagi Naomi Azrieli, présidente et directrice générale de la Fondation Azrieli. «Il existe clairement des lacunes dans notre système éducatif auxquelles nous devons remédier car dans la situation actuelle, notre société ne prépare pas les générations futures à tirer les leçons du passé.»

Julius Berman, président de la Claims Conference, tire une conclusion semblable. «Cette étude démontre que l’enseignement de l’Holocauste est terriblement déficient», a-t-il décrié. «Nous devons unir nos efforts pour remédier à ce problème qui s’étend à l’échelle mondiale.»

Ils se consolent néanmoins devant le fait que 82 % des répondants estiment que l’Holocauste doit être enseigné à l’ensemble des élèves.

L’étude souligne par ailleurs que le tiers des répondants (32 %) croient que le Canada a eu une politique d’ouverture envers les réfugiés juifs venant d’Europe, «alors qu’en réalité, le Canada avait l’un des taux d’acceptation parmi les plus faibles de toutes les démocraties occidentales, n’ayant accepté que 5 000 réfugiés juifs sur son territoire», souligne le communiqué conjoint des deux organismes.

Les résultats de cette étude ont été dévoilés le 24 janvier, à quelques jours de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste, qui se tient le 27 janvier 2019. Ils surviennent dans un contexte où plusieurs pays – notamment en Europe – s’inquiètent d’une recrudescence de l’antisémitisme. En Amérique du Nord, l’attentat du 27 octobre 2018 qui a fait onze victimes à la synagogue Tree of Life de Pittsburgh a donné lieu à des constats similaires. Selon Statistique Canada, les juifs continuent d’être le groupe le plus visé par des crimes haineux au pays.

***

Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.
Cliquez sur l'image de notre campagne de financement pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

Sœur Jocelyne Huot, fondatrice du mouvement pour enfants les Brebis de Jésus, est décédée le 4 novembre à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, à Québec.
2019-11-07 16:08 || Québec Québec

Décès de la fondatrice des Brebis de Jésus

Devant la recomposition des pratiques de transmission de foi traditionnelles liées à l’enfance, une question s’impose: comment approcher aujourd’hui la spiritualité des enfants?
2019-11-01 14:41 || Québec Québec

Spiritualité des enfants: des balises dans une société en mutation

Jasmine Abran Johnson, lauréate du Prix Marie-Guyart de l'AMÉCO le 31 octobre, a reçu une médaille des mains de soeur Diane Gagnon.
2019-11-01 11:47 || Québec Québec

Le Prix Marie-Guyart décerné à Jasmine Johnson

articles récents

France Labelle, directrice générale et cofondatrice du Refuge des jeunes de Montréal.
2019-11-05 09:52 || Québec Québec

30 bougies pour le Refuge des jeunes de Montréal

Devant la recomposition des pratiques de transmission de foi traditionnelles liées à l’enfance, une question s’impose: comment approcher aujourd’hui la spiritualité des enfants?
2019-11-01 14:41 || Québec Québec

Spiritualité des enfants: des balises dans une société en mutation

Jasmine Abran Johnson, lauréate du Prix Marie-Guyart de l'AMÉCO le 31 octobre, a reçu une médaille des mains de soeur Diane Gagnon.
2019-11-01 11:47 || Québec Québec

Le Prix Marie-Guyart décerné à Jasmine Johnson