À Stouffville, en Ontario

Une première école francophone canadienne nommée en l'honneur du pape François

L'École catholique Pape-François n'est en opération que depuis septembre 2015.
L'École catholique Pape-François n'est en opération que depuis septembre 2015.   (CNS Photo/Paul Haring)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2016-02-25 15:08 || Canada Canada

L’École catholique de Stouffville vient de changer son nom pour École catholique Pape-François. Le changement a été adopté lors d’une séance régulière du Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud qui se tenait le 24 février.

Selon le Conseil scolaire, il s’agit de la première école francophone au Canada à porter le nom du pape actuel. L’an dernier, une école anglophone de Brampton, au sein du Dufferin-Peel Catholic District School Board, était devenue la première école à prendre ce nom.

La nouvelle école francophone de Stouffville n’est en activité que depuis septembre 2015. Elle accueille 180 élèves de la maternelle à la 7e année, mais compte offrir progressivement une scolarité aux élèves jusqu’en 12e année, c’est-à-dire jusqu’à ce qu’ils aient 18 ans.

Les parents étaient invités à participer au processus de sélection d’un nom pour l’école.

«L’École catholique Pape-François a maintenant un guide spirituel vers lequel les enseignants et les élèves peuvent se tourner pour vivre leur foi et accomplir leur devoir de citoyens et de chrétiens», a déclaré la présidente du Conseil scolaire, Melinda Chartrand.

La construction d’une nouvelle école francophone dans la région a été rendue nécessaire par la forte croissance démographique du Grand Toronto. D’ici quelques années, cette école devrait recevoir plus de 400 élèves francophones.

Le Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud compte 16 000 élèves répartis dans 57 écoles.

 

du même auteur

L'église Saint-Laurent sur l'île d'Orléans. Au moment où la province connait une multiplication des cas de COVID-19 et que certaines fermetures ciblées sont évoquées, les lieux de culte doivent-ils craindre de devoir fermer à nouveau leurs portes?
2020-09-18 17:18 || Québec Québec

Reconfinement: bon espoir de voir les lieux de culte y échapper

Dans une vidéo mise en ligne le 9 septembre, le cardinal Gérald Lacroix s’adresse aux diocésains de Québec pour les appeler à faire une «pause» dans les parcours catéchétiques afin de dégager le temps nécessaire pour mieux penser la suite.
2020-09-15 17:59 || Québec Québec

Le cardinal Lacroix propose une «pause» des parcours catéchétiques

Après des mois d’incertitude, la librairie Médiaspaul de Québec a pu rouvrir le mardi 8 septembre dans ses nouveaux locaux situés au Montmartre canadien, à Sillery. La libraire Marie-Emmanuelle Sigier se réjouit à l’idée de ce «nouveau départ», dans un contexte où rien n’en garantissait l’avenir.
2020-09-09 17:19 || Québec Québec

Un nouveau départ pour la librairie Médiaspaul de Québec

articles récents

L'église Saint-Laurent sur l'île d'Orléans. Au moment où la province connait une multiplication des cas de COVID-19 et que certaines fermetures ciblées sont évoquées, les lieux de culte doivent-ils craindre de devoir fermer à nouveau leurs portes?
2020-09-18 17:18 || Québec Québec

Reconfinement: bon espoir de voir les lieux de culte y échapper

Des hommes prient dans une mosquée de New Delhi le 1er mai 2020.
2020-09-18 09:53 || Monde Monde

Les minorités religieuses, boucs émissaires de la crise sanitaire

Responsable du Service de solidarité sociale du diocèse de Saint-Jean-Longueuil, Daniel Pellerin se réjouit de la reconnaissance officielle obtenue par le Réseau d'aide aux travailleuses et travailleurs migrants agricoles du Québec.
2020-08-24 16:58 || Québec Québec

Une subvention et une reconnaissance pour le RATTMAQ