Greg Zanis

Tueries de masse: le charpentier qui a fourni 26 000 croix en 20 ans

Greg Zanis, charpentier de métier originaire d’Aurora, dans l’Illinois, parcourt les États-Unis depuis plus de 20 ans pour y placer des croix en bois blanches à la mémoire des victimes de tuerie. Sur cette photo, il installait des croix en octobre 2017 après une tuerie à Las Vegas.
Greg Zanis, charpentier de métier originaire d’Aurora, dans l’Illinois, parcourt les États-Unis depuis plus de 20 ans pour y placer des croix en bois blanches à la mémoire des victimes de tuerie. Sur cette photo, il installait des croix en octobre 2017 après une tuerie à Las Vegas.   (CNS photo/Chris Wattie, Reuters)
2019-08-08 10:49 || Monde Monde

Greg Zanis, charpentier de métier originaire d’Aurora, dans l’Illinois, parcourt les États-Unis depuis plus de 20 ans pour y placer des croix en bois blanches à la mémoire des victimes de fusillades. Après les tueries des 3 et 4 août à El Paso et Dayton, ses croix se retrouvent également dans ces villes.

Zanis, 68 ans, a déclaré à ABC News que le message qu'il souhaitait transmettre avec les croix était le suivant: «Aujourd'hui, c'est le premier jour où elles [les victimes] arrivent au paradis. Elles ne souffrent plus. Nous allons les revoir.»

À ce jour, Zanis, qui a pris sa retraite en 2016, a fourni gratuitement plus de 26 000 croix de bois sur les lieux des tueries de masse et d’autres tragédies aux États-Unis.

Selon son site Web, https://zaniscrossesforlosses.org, il a fait sa première croix commémorative en 1996, après avoir retrouvé le corps de son beau-père, qui a été assassiné.

Zanis était alors un charpentier qui travaillait à la rénovation de maisons. Mais la mort de son beau-père a changé la donne pour lui. «Désormais, tout ce qui importait n'avait plus d'importance. La même année, il y a eu des accidents de voiture, des meurtres à Aurora, dans l'Illinois, et Greg a fait sa première croix commémorative», indique le site.

Zanis, un Américain d’origine grecque, fils et petit-fils de clercs orthodoxes grecs, a déclaré à ABC News qu'avant de se rendre à El Paso, il avait eu des nouvelles d'un membre de la famille de l'une des victimes – elle voulait qu'il fasse une croix pour son frère. Mais ensuite, il a décidé qu’il ne voulait pas y aller sans avoir une croix pour toutes les victimes – celles qui ont été tuées et celles qui ont été blessées. Au moins 22 personnes sont mortes et 26 autres ont été blessées.

«Immédiatement quand j'ai entendu parler de ça, j'ai fait ces croix, je les ai faites vite», a-t-il déclaré à ABC News. Il a roulé pendant la nuit pour arriver à El Paso vers 4 heures (heure locale) le 5 août.

Il s’est depuis rendu à Dayton, où au moins neuf personnes ont été tuées et 27 autres blessées.

«Nous savons ce que signifie pour quelqu'un une main tendue avec amour. Nous aimons vous donner une croix», indique son site Web. «Les croix sont destinées à offrir un réconfort.»

***

Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.
Cliquez sur l'image de notre campagne de financement pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

Le premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, le 14 janvier 2020 à Madrid.
2020-02-17 17:16 || Monde Monde

Les évêques d'Espagne et du Portugal s'opposent à l'euthanasie

L'exhortation apostolique du pape François sur le synode panamazonien a étonné de nombreux travailleurs d’Église au Brésil, suscitant des réactions variées.
2020-02-14 09:24 || Monde Monde

Brésil: accueil tiède pour l'exhortation du pape

Asia Bibi, la femme catholique acquittée de blasphème après avoir passé huit ans dans le couloir de la mort au Pakistan, se décrit comme «une prisonnière du fanatisme» dans son autobiographie récemment publiée. Sur cette photo de 2018, sa famille rencontrait le pape François au Vatican.
2020-02-04 16:58 || Monde Monde

«Je suis devenue une prisonnière du fanatisme» - Asia Bibi

articles récents

Boufeldja Benabdallah, président du Centre culturel islamique de Québec, était présent à la conférence de presse.
2020-01-23 19:50 || Québec Québec

La Semaine de la sensibilisation musulmane est de retour

Le président des États-Unis, Donald Trump, a annoncé les nouvelles directives de son administration sur la prière dans les écoles publiques lors d'un événement organisé le 16 janvier dans le Bureau ovale à l'occasion de la Journée nationale de la liberté religieuse.
2020-01-20 11:26 || Monde Monde

États-Unis: Trump à la défense de la prière à l'école

Martine Sanfaçon et Yves Bédard dans leur maison de Charlesbourg, à Québec.
2019-12-23 22:55 || Québec Québec

Noël dans le sens du monde