Shawinigan

Un cimetière québécois propose une urne qui fera de vous un arbre

Le Cimetière Saint-Michel de Shawinigan offrira désormais la possibilité de faire pousser un arbre à partir de cendres humaines.
Le Cimetière Saint-Michel de Shawinigan offrira désormais la possibilité de faire pousser un arbre à partir de cendres humaines.   (Pixabay)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2018-05-17 15:29 || Québec Québec

Une urne funéraire fera de vous un arbre. Vos proches qui déambulent dans un boisé créé à même les cendres de leurs proches. Voilà la nouvelle offre dernier cri proposée par le Cimetière Saint-Michel de Shawinigan, qui ouvre une nouvelle section consacrée à ceux qui voudront se prévaloir de ce service.

«Cette section écologique permettra aux familles qui le désirent de faire grandir un arbre avec les cendres d’un être cher. De là, le nom de la section: 'Un arbre en souvenir', c’est comme la vie qui continue de manière différente», a indiqué le cimetière dans un communiqué.

Le Cimetière Saint-Michel devient seulement le deuxième cimetière québécois à offrir ce service, après Granby.

La directrice générale du cimetière, Christiane Guilbault, a qualifié cette décision de «tournant important», en insistant pour dire que le cimetière devait innover pour perdurer.

Il sera notamment possible pour les familles qui le souhaitent de procéder elles-mêmes à la transplantation de l’arbre lors de l’inhumation. Le cimetière espère ainsi leur permettre de vivre un moment «significatif».

«Faire pousser un arbre avec les cendres d’une personne qui a été importante pour nous peut mettre un baume sur notre douleur», a expliqué Mme Guilbault.

Les corps incinérés contiennent du potassium, un élément important pour nourrir un arbre. Les lots pourront avoir jusqu’à cinq urnes. Il en coûtera 2000 $ pour réserver son lot pendant 50 ans dans cette section.

La première urne contiendra des nutriments ainsi que la pousse de l’arbre qui aura été choisi. Le cimetière offre de faire pousser un amélanchier, un érable d’amour, des rosiers, des hydrangées, des pommetiers et des lilas. Les noms des défunts seront inscrits sur une petite plaque de granit - les monuments étant interdits dans cette section - tandis que les urnes qui s’ajouteront à la première viendront nourrir davantage les racines de l’arbre.

«Dans quelques années, ces arbres feront un joli boisé où il sera bon de venir se recueillir et se souvenir», assure le cimetière.

Mais on souhaite pousser la note en ce qui a trait au volet écologique: l’urne est biodégradable, faite à partir de noix de coco.

«Nous savons très bien que nos cimetières sont remplis de beaucoup de matériaux qui ne disparaitront pas de sitôt», dit Mme Guilbault, faisant allusion aux nombreux cercueils et urnes qu'on y trouve. Elle croit que l’offre plaira à ceux pour qui «l’environnement est une priorité».

 

 

 

du même auteur

«Nous pensons que le projet de loi 21, tel qu’il est rédigé actuellement, nourrira la crainte et l’intolérance, plutôt que de contribuer à la paix sociale», dit l’Assemblée des évêques catholiques du Québec.
2019-06-14 12:23 || Québec Québec

Le projet de loi 21 nourrit «crainte et intolérance» selon les évêques

Intérieur de l'église Sainte-Agnès, à Lac-Mégantic.
2019-06-10 11:40 || Québec Québec

Sherbrooke: un nouveau «prêtre», pas «curé», précise l’archidiocèse

L’archidiocèse de Québec a présenté le 4 juin sa nouvelle directrice des communications, Valérie Roberge-Dion.
2019-06-04 16:05 || Québec Québec

Nouvelle directrice des communications pour l'archidiocèse de Québec

articles récents

Pascal Siakam (43) affronte Draymond Green (23) le 30 mai 2019 dans le premier duel de la finale de la NBA opposant les Raptors de Toronto aux Golden State Warriors.
2019-06-10 09:52 || Monde Monde

D'un séminaire camerounais à la NBA

L’Association des scouts du Canada a décidé, après une vaste consultation auprès de ses membres, de laïciser l’ensemble de sa structure, y compris les textes de sa loi et de la promesse scoute.
2019-06-07 10:51 || Canada Canada

«Toujours prêts!», avec ou sans Dieu

C’est l’équipe gagnante de la catégorie des 18 à 21 ans qui a volé la vedette. Il s’agit des Soul Sisters, composée uniquement de filles, qui a remporté la coupe sans gagner un seul match.
2019-06-03 16:30 || Québec Québec

Un tournoi de hockey où les valeurs valent plus que les buts