"/>

14 nouveaux cardinaux

Un Collège des cardinaux plus international, mais pas plus jeune

En désignant 14 nouveaux cardinaux, le pape François renforce le caractère international du Collège des cardinaux, alors que 67 pays seront représentés.
En désignant 14 nouveaux cardinaux, le pape François renforce le caractère international du Collège des cardinaux, alors que 67 pays seront représentés.   (CNS Photo/Paul Haring)
2018-05-22 14:16 || Vatican Vatican

Bien qu'il ne soit pas inhabituel pour un pape de mettre temporairement de côté la limite de 120 cardinaux âgés de moins de 80 ans, le pape François l'a fait d'une manière qui pourrait durer plus d'un an.

Le pape a annoncé le 20 mai qu'il créera 14 nouveaux cardinaux le 29 juin. Onze d'entre eux ont moins de 80 ans et pourraient voter dans un conclave pour élire un nouveau pape.

Au début de juin, le cardinal Angelo Amato fêtera son 80e anniversaire, ce qui portera le nombre d'électeurs à 114. Trois semaines plus tard, le lot de nouveaux cardinaux portera à 125 le nombre d'électeurs potentiels.

Le cardinal Amato est le dernier cardinal à avoir 80 ans en 2018. Et il faudra attendre le 31 juillet 2019 pour que cinq autres cardinaux atteignent ce seuil.

Confirmant la limite de 120 électeurs établie par Paul VI, Jean-Paul II écrit dans Universi Dominici Gregis ses règles pour un conclave, que «le nombre maximum d'électeurs cardinaux ne doit pas dépasser 120».

Cela a conduit une grande agence de presse à déclarer: «Si un conclave doit être appelé avant que tout autre cardinal ait 80 ans, les électeurs devront tirer au sort pour voir quels hommes seront exclus du rassemblement.

Les conclaves ne se produisent pas si souvent et aucun dans l'histoire récente n'a eu lieu quand il y avait plus de 120 électeurs éligibles. Mais la perspective d'une loterie pour entrer dans la chapelle Sixtine, où le vote aurait lieu, en a laissé plusieurs circonspects. Après tout, Universi Dominici Gregis et les changements apportés par le pape Benoît XVI en 2013 déclarent tous les deux: «Aucun électeur cardinal ne peut être exclu de la voix active ou passive dans l'élection du souverain pontife.»

Un pape, en tant que législateur suprême de l'Église catholique, peut mettre de côté la limite de 120 électeurs potentiels. Mais cela ne change pas la clause de non-exclusion.

Et si une année peut être longue pour dépasser la limite de 120, la dépasser de cinq cardinaux est mineur comparé à ce que fit Jean-Paul II en février 2001. Avec la création de 44 nouveaux cardinaux – le plus gros lot d'un consistoire – le pape avait porté le nombre de cardinaux électeurs à 135.

Jean-Paul II a créé 30 autres cardinaux en 2003, ramenant le nombre d'électeurs à 135 une fois de plus. Mais, au moment de sa mort en 2005, seulement 117 avaient moins de 80 ans, et deux d'entre eux étaient trop malades pour participer au conclave qui a élu le pape Benoît.

Les méga-consistoires du pape polonais ont largement élargi l'identité internationale du Collège des cardinaux. C'est un processus qui continue.

Parmi les derniers cardinaux désignés du pape François, on trouve des ecclésiastiques de cinq pays qui ne sont pas représentés au Collège des cardinaux. Mais chacun de ces pays – la Bolivie, le Pakistan, le Japon, Madagascar et l'Irak – a eu un cardinal dans un passé récent.

Avec ces 14 nouveaux cardinaux, le groupe d'électeurs représentera 67 nations. Les cardinaux qui ont élu le pape François en 2013 provenaient de 48 pays.

Le nombre d'Italiens dépasse encore de loin celui de tout autre pays, et le pape François est sur le point d'en ajouter trois de plus à leur nombre.

La veille du consistoire, 18 Italiens seraient admissibles à un conclave; 19 en en comptant le cardinal Mario Zenari, le nonce d'origine italienne en Syrie, qui a été choisi par le Pape François pour représenter la Syrie. Lors du conclave de 2013, on comptait 28 Italiens.

Le pays qui compte le plus grand nombre d'électeurs cardinaux est celui des États-Unis, qui compte 10 cardinaux de moins de 80 ans.

Lors d'une messe au Collège des cardinaux en 2017 pour souligner le 25e anniversaire d’ordination épiscopale du pape, ce dernier a déclaré que l'Église catholique n'est pas une «gérontocratie» dirigée par des vieillards. «Nous ne sommes pas des vieillards, nous sommes des grands-pères.»

Mais ses choix pour le consistoire de juin font très peu pour abaisser l'âge moyen du groupe d'électeurs. Konrad Krajewski, cardinal désigné, l'aumônier pontifical, n'a encore qu'une cinquantaine d'années. Il a 54 ans. Le cardinal Dieudonné Nzapalainga de Bangui, en République centrafricaine, a 51 ans et sera encore le cardinal le plus jeune une fois le consistoire terminé.

Le 28 juin, il y aura 114 électeurs âgés en moyenne de 71 ans, 11 mois et un jour. Après le consistoire, le lendemain, il y aura 125 électeurs âgés en moyenne de 71 ans, huit mois et 20 jours.

Les cardinaux qui ont élu en 1978 le cardinal Karol Wojtyla – alors âgé de 58 ans – avaient en moyenne 67 ans.

Cindy Wooden

 

 

du même auteur

L’artiste Okuda San Miguel se tient dans l’ancienne église Santa Barbara, à Oviedo, en Espagne. Le lieu de culte a été transformé en skatepark, un scénario que le Vatican aimerait éviter à l’avenir.
2018-07-16 10:24 || Vatican Vatican

Le public invité à préparer une conférence internationale sur la reconversion d'églises

Le jésuite James Martin, éditeur d'America, a multiplié ces dernières années les appels à une plus grande ouverture de l'Église envers les personnes LGBT.
2018-06-12 14:25 || Monde Monde

James Martin parmi les principaux conférenciers à la Rencontre mondiale des familles

Alors que l'acceptabilité de la porno reste minoritaire aux États-Unis, elle a grimpé à 43%, selon les données de Gallup Poll publiés le 5 juin. Il s’agit d’une augmentation de 7% par rapport à l'année dernière.
2018-06-07 11:50 || Monde Monde

La porno atteint des sommets d’acceptabilité morale aux États-Unis

articles récents

L'abbé Jean-Philippe Auger, photographié ici devant le presbytère de Saint-Marc-des-Carrières, croit que l'avenir des paroisses passe par le développement de petits groupes soutenus par des disciples-missionnaires.
2018-07-16 12:02 || Québec Québec

Cellules paroissiales: phénomène émergent difficile à chiffrer

Frank Morrisey, Lucien Bouchard et Claude Béland ont débuté leurs travaux en août 2017 et ont tenu douze réunions formelles. Le rapport de leurs délibérations a été remis le 10 mars 2018 aux membres du conseil d'administration de la Mutuelle.
2018-06-28 15:39 || Québec Québec

La Mutuelle d'assurance en Église n'est pas assujettie aux évêques

René Laprise, photographié en 2015 lors de la Rencontre mondiale des familles à Philadelphie, aux États-Unis.
2018-06-13 16:15 || Canada Canada

La conférence épiscopale perd son directeur des relations avec les médias