Diocèse de Trois-Rivières

Un comité se penchera sur l’avenir des églises de la Mauricie

L'évêque de Trois-RIvières, Luc Bouchard, espère pouvoir compter sur une pleine collaboration des paroisses et des communautés locales.
L'évêque de Trois-RIvières, Luc Bouchard, espère pouvoir compter sur une pleine collaboration des paroisses et des communautés locales.   (Présence/Philippe Vaillancourt)
Philippe Vaillancourt | Journaliste
Journaliste
2018-11-29 11:23 || Québec Québec

L’Église de Trois-Rivières a annoncé le 27 novembre la mise en place d’un comité chargé de se pencher sur le sort des églises catholiques de la Mauricie. Le diocèse trifluvien assure que ni le comité ni l’évêque n’en profitera pour recommander la fermeture de telle ou telle église.

«Je rassure tout de suite les paroisses: le comité ne prendra aucune décision sur l'avenir de l'une ou l'autre église en particulier. Ni l'évêque. Nous ne recommanderons aucune fermeture ou vente d'église. Les églises appartiennent aux fabriques paroissiales. C'est à elles seules de décider, avec la participation de leurs populations respectives», a précisé René Beaudoin, l’historien nommé responsable de ce comité.

«Il faut être lucide: la baisse importante de la pratique et des revenus forcent les paroisses à prendre des décisions difficiles quant à leurs églises. Il faut les soutenir mieux et créer une instance de partage d'information. C'est pourquoi je mets sur pied un comité spécial sur l'avenir des églises», a indiqué Mgr Luc Bouchard, évêque de Trois-Rivières.

Le comité se présente comme une «démarche d’évaluation et de concertation pour garantir un avenir au patrimoine religieux de la Mauricie, pour améliorer le processus de disposition des églises et des presbytères là où ce sera le choix des communautés», a ajouté l’évêque, qui espère pouvoir compter sur une pleine collaboration des paroisses et des communautés locales.

M. Beaudoin croit qu'une église qui offrirait de 50 à 100 places répondrait amplement aux besoins pastoraux. Autrement dit, les églises actuelles seraient de 5 à 10 fois trop grandes. Il estime qu’elles pourraient répondre à d’autres besoins.

«Et pour cela, il faut les transmettre aux municipalités ou à d'autres. On en est rendu là dans l'histoire du Québec», croit-il. «Mais il faut le faire avec lucidité et en regardant à moyen terme: les paroisses qui ont les ressources nécessaires décideront de garder leurs églises, mais celles qui n'ont plus l'argent ou les bénévoles pour les garder doivent décider sans trop tarder de mettre en place un processus de transmission.»

Le 1er janvier 2018, les 62 paroisses et cinq dessertes que comportait le diocèse de Trois-Rivières ont été regroupées pour former 14 paroisses, dont 12 nouvelles, désormais appelées «communautés de communautés».

Selon des données fournies par le diocèse de Trois-Rivières, le diocèse compte encore 83 églises sur son territoire, dont 20 à Trois-Rivières et 18 à Shawinigan. Au cours de la dernière décennie, 9 églises ont été vendues et 5 ont été démolies.

***

Plus que jamais, Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.

Cliquez sur l'image de notre campagne de financement 2018 pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

La grande mosquée de Québec en 2017.
2019-02-12 11:39 || Québec Québec

Sentence de Bissonnette: combat contre l’islamophobie loin d'être gagné, disent des groupes

Le président de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, Mgr Noël Simard, aborde la question du suicide dans un message rendu public le 5 février.
2019-02-06 15:52 || Québec Québec

Suicide: «Peu importe l’uniforme, on peut tous avoir besoin d’aide»

Jasmine Johnson a occupé le poste de directice des communications du diocèse de Trois-Rivières de 2006 jusqu'à son abolition, le 1er février 2019.
2019-02-01 17:26 || Québec Québec

Jasmine Johnson, 40 ans de communications pour l'Église de Trois-Rivières

articles récents

L'édition 2019 se déroulera les 19 et 20 octobre.
2019-01-16 16:53 || Québec Québec

Retour de la Balade des clochers confirmé pour l’automne

Les trois églises patrimoniales de Mahone Bay, en Nouvelle-Écosse.
2019-01-15 15:16 || Canada Canada

Trois églises sur un nouveau timbre

Soeur Cécile Dionne, supérieure générale des ursulines de l'Union canadienne, soeur Pauline Duchesne, présidente du Conseil de gestion, et soeur Céline Bergeron, supérieure d’une communauté locale à l’intérieur du monastère des ursulines dans le Vieux-Québec.
2018-09-19 16:32 || Québec Québec

Ursulines : vieillir, partir, sourire