Nouvelles couleurs, nouvelle appellation

Une identité visuelle rajeunie pour Développement et Paix

L'ancien et le nouveau logo de Développement et Paix: on ajoute le nom de Caritas Canada, on adopte le violet et on enleve, en anglais, les mots Canadian Catholic Organization.
L'ancien et le nouveau logo de Développement et Paix: on ajoute le nom de Caritas Canada, on adopte le violet et on enleve, en anglais, les mots Canadian Catholic Organization.   (www.devp.org)
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2016-01-07 14:58 || Canada Canada

À la veille de son 50e anniversaire, Développement et Paix modifie son nom et rajeunit son logo. L'organisme de solidarité internationale, fondé par les évêques canadiens en 1967, ajoute dorénavant l'appellation Caritas Canada sous celle de Développement et Paix. Dans la version anglaise du logo, on a de plus retranché les termes Canadian Catholic Organization, une expression qui n'apparaissait plus dans l'identité visuelle francophone de l'organisme depuis plusieurs années.

«On a voulu rajeunir, moderniser notre image institutionnelle», explique Ryan Worms, directeur adjoint des programmes au Canada. «Les deux personnages qui étaient sur l'ancien logo sont toujours là, mais ils sont maintenant à égalité. Ils représentent les Canadiens et les gens du Sud qui travaillent ensemble.»

En ajoutant la mention Caritas Canada, «on veut manifester l'appartenance de Développement et Paix au réseau de Caritas Internationalis, l’un des plus grands réseaux de développement et d'aide humanitaire au monde», ajoute-t-il.

«Oui, il y a un risque qu'avec ce changement, dans la perception des gens, Développement et Paix soit vu comme un organisme de secours d'urgence. Mais dans la réalité, cela ne changera pas notre manière de faire le travail de développement.»

«Nous aurons toujours le souci du développement à long terme et la préoccupation, au lendemain de catastrophes, de travailler à la reconstruction. On va continuer d'impliquer les communautés, de renforcer le tissu social et d'appuyer les populations locales», ajoute le directeur de Développement et Paix

C'est en 1999 que l'organisme est devenu membre de Caritas Internationalis, une confédération catholique fondée à Rome en 1951.

La plupart des 165 membres nationaux de Caritas Internationalis ont adopté le nom de Caritas (charité, en latin). C'est le cas par exemple de Caritas Népal, de Caritas Burundi ou de Caritas Australie. Dans quelques pays, les organismes ont toutefois adopté des noms uniques. Aux États-Unis, Catholic Reflief Services est membre de Caritas Internationalis, tandis qu'en France, c'est le Secours catholique qui en fait partie. Comme Développement et Paix aujourd'hui, le Secours catholique a intégré l'expression Caritas France dans son logo.

Logo de langue anglaise

Le principal changement apparaît toutefois dans la version anglophone du logo. Les mots Canadian Catholic Organisation for, qui précédaient l'expression Development and Peace ont été enlevés. Le retrait, dans l'identité publique de l'organisme, de sa spécificité catholique a été discuté dans les rangs de l'organisme.

«La question a été débattue avec les membres du conseil national de Développement et Paix lors de leur rencontre de novembre. Nos objectifs étaient clairs. On souhaitait un logo parfaitement bilingue et plus facilement utilisable dans nos outils de communication», dit Ryan Worms.

«En ajoutant le terme Caritas Canada au logo, on fait toujours référence à notre identité catholique.» Il explique que l'utilisation du violet, une couleur associée au monde épiscopal, est aussi un clin d’œil «aux évêques qui ont fondé l’organisme il y a près de 50 ans».

Les membres du conseil national de Développement et Paix, le conseil d'administration de l'organisme, ont approuvé à l'unanimité ces changements, précise Ryan Worms.

 

du même auteur

Le culte de l'Église des Nations Unies pour Christ-Jésus, située rue Briand, dans le Sud-Ouest de Montréal, a été arrêté par les policiers le dimanche 29 novembre.
2020-12-02 09:28 || Québec Québec

Des policiers interrompent un service religieux de 13 personnes

L’avocat Alain Arsenault, qui défend plusieurs victimes de prêtres et de religieux, n’hésite pas à dire combien il est impressionné par l’ampleur et le contenu du rapport que la juge à la retraite Pepita G. Capriolo a rédigé à la demande de l'archevêque de Montréal sur les nombreuses défaillances de
2020-12-01 11:55 || Québec Québec

«On vient d'établir la nouvelle norme», dit l'avocat Alain Arsenault

Incapable de résoudre les problèmes de son diocèse et de relever les défis qui s'y sont présentés depuis son arrivée il y a deux ans, Mgr Robert Bourgon, l'évêque de Hearst-Moosonee, a offert au pape François de démissionner de son poste.
2020-11-30 15:36 || Canada Canada

Démission de l'évêque de Hearst-Moosonee

articles récents

L'avocat, auteur et militant Dominique Boisvert est décédé le 23 novembre 2020.
2020-11-25 17:47 || Québec Québec

Dominique Boisvert emporté par la maladie

Le nouveau recteur de l'Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal, le père Michael DeLaney, discute de sa connaissance de ce lieu fondé par le frère André, de sa vision de la langue et de la culture d’ici et des défis qu’il entend relever.
2020-11-22 17:20 || Québec Québec

«La clé de la culture, c'est la langue», dit le nouveau recteur de l'Oratoire Saint-Joseph

Le prêtre montréalais John Emmett Walsh est décédé subitement le lundi 9 novembre 2020 à l'âge de 78 ans.
2020-11-10 12:14 || Québec Québec

Décès de l'abbé John Emmett Walsh