Suggestion d'un blogueur

Une Journée portes ouvertes pour les églises de Montréal?

  •  Les vitraux de l’église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs.
  • «Les portes sculptées de l'église Saint-Léon sont tout simplement magnifiques», écrit le blogueur Gilles Beaudry.
François Gloutnay | Journaliste
Journaliste
2016-03-16 16:55 || Québec Québec

Pourquoi n'organiserait-on pas, une fois par année, une Journée portes ouvertes pour chacune des églises de Montréal? Le blogueur Gilles Beaudry, véritable amoureux de Montréal, est aujourd'hui le plus fervent promoteur de cette idée.

On a bien, en septembre, des Journées de la culture et, en mai, une Journée des musées montréalais. «Ce sont des rendez-vous annuels qui sont très courus et appréciés par les foules», explique-t-il. Ces événements pourraient servir de modèle pour la Journée portes ouvertes des églises qu'il propose.

Gilles Beaudry est convaincu qu'un tel événement «ferait beaucoup parler de lui dans les médias» et serait couronné de succès. Ce serait une «façon de remettre nos églises sur la map». Et l'homme ne doute pas une seconde de la popularité d'une telle activité. «Les Montréalais sont curieux, ils aiment découvrir leur ville. Si on leur propose une activité gratuite, ils seront présents en grand nombre.»

Au gré de ses déambulations urbaines, il a lui-même constaté à quel point il est souvent difficile de trouver une église où il est possible d'entrer.

«Cette journée-là, personne n'aura à chercher à quelle heure il peut entrer dans une église, celle du coin ou celle-là, à l'autre bout de la ville. Tous pourraient visiter les églises de leur choix durant toute une journée et en admirer le patrimoine architectural et artistique.»

Découvrir Montréal

Cet amoureux de Montréal raconte, dans un blogue qu'il anime, qu'il a passé son adolescence «à examiner en détail la carte de Montréal. J’étais particulièrement intrigué par les espaces verts en bordure de l’île, ces parcs qui semblaient s’avancer dans l’eau, et par les taches bleues qui se trouvaient au milieu des quartiers». Comme si ces lieux «attendaient que je les découvre», écrit-il dans son blogue Mes Quartiers.

Jeune, il réussissait à convaincre ses parents d'aller visiter avec lui différents quartiers montréalais. «Nous partions les fins de semaine, en bus, en métro et à pied, découvrir les coins méconnus de notre ville. Parce que nous n’avions pas d’argent pour faire autre chose. Et parce que nous n’avions pas d’auto pour sortir de la ville.»

Devenu adulte, il a continué ses ballades montréalaises et fait d'innombrables découvertes. Ses trouvailles urbaines, il les partage dorénavant sous la forme d'itinéraires dans son blogue. Aujourd'hui, c'est le quartier Saint-Henri qu'on visite en suivant ses indications. La semaine prochaine, beau temps, mauvais temps, le blogueur invite ses lecteurs et lectrices à découvrir le Montréal souterrain. «Ne t’habille pas trop chaudement et mets-toi à ton aise», conseille-t-il. «Car tu passeras les prochaines heures à arpenter la plus grande ville souterraine au monde.»

En plus des itinéraires, Gilles Beaudry publie dorénavant des palmarès de ses plus belles trouvailles et des plus beaux lieux qu'il a fréquentés. Le 1er décembre 2015, il proposait son Top 15 des plus belles églises converties de Montréal, «toutes plus originales les unes que les autres».

L'église Sainte-Germaine-Cousin, qui abrite aujourd'hui un Centre de la petite enfance et des logements à prix modique, en fait partie. Tout comme l'église Saint-Henri, devenue l'Hôtel des encans.

Les plus belles églises de Montréal

Voilà que le blogueur vient de publier son Top 20 des plus beaux intérieurs d’église à Montréal. Rédiger son article et photographier des éléments architecturaux et artistiques des vingt églises primés lui a demandé pas moins de quatre mois de travail.

Comment expliquer un si long délai?

Tout simplement parce que «visiter les églises de Montréal demande aujourd'hui beaucoup d’organisation», répond-il. «Il y a 30 ans, les portes des églises étaient généralement ouvertes.» Le dimanche, mais aussi tous les autres jours de la semaine, on pouvait y entrer, s'y reposer ou s'y recueillir, quelques instants ou même un long moment. «Mais de nos jours, la plupart des responsables n'ouvrent les portes qu’une heure avant la messe et les referment aussitôt après.»

Impossible donc de visiter toutes les églises montréalaises en une seule journée. En consultant les heures des messes paroissiales dans le site Web de l'archidiocèse de Montréal, Gilles Beaudry fera ensuite cette constatation. «La plupart des messes ont lieu le samedi à 16 heures et le dimanche autour de 10 heures.»

«Dieu possède peut-être le don d’ubiquité, mais pas l’auteur de ce blogue», concède-t-il.

«Plus mes visites avançaient, plus j'étais frappé par la qualité du patrimoine artistique et architectural de nos églises. Et plus je prenais conscience que cet exceptionnel patrimoine était rendu difficile d'accès.»

Cet héritage est aussi menacé. Des églises «tombent littéralement en ruine», a-t-il pu constater. Il raconte qu'il a aidé un paroissien désespéré à fermer les portes d'une église... à coups de marteau.

Celui qui a visité tous les coins et recoins de Montréal est aujourd'hui convaincu «qu'il faut briser le cercle vicieux dans lequel les églises sont prises. Si les portes n'ouvrent que pendant les messes, plus personne ne connaîtra le patrimoine qui s'y cache. Qui voudra ensuite le sauver?».

Voila pourquoi cette idée d'une Journée portes ouvertes des églises de Montréal. «Considérant ce que j'ai moi-même découvert en faisant le tour des églises montréalaises, je suis persuadé que les citoyens seront renversés par ce qu'ils verront.»

Blogue Mes Quartiers: mesquartiers.wordpress.com

 

du même auteur

Six mois après avoir été agressé au couteau en pleine messe, le père Claude Grou, recteur de l'Oratoire Saint-Joseph à Montréal, se porte bien.
2019-10-17 11:33 || Québec Québec

«Je vais bien, très bien même», dit le recteur de l'Oratoire, 6 mois après son agression

Mgr Linda Nicholls est-elle devenue la 14e «primate» de cette Église? Ou est-elle devenue la toute première femme à accéder au titre de «primat» de l'Église anglicane du Canada?
2019-10-16 17:12 || Canada Canada

Primat ou primate? Débat linguistique à la tête de l'Église anglicane du Canada

Alain Ambeault, directeur général de la Conférence religieuse canadienne.
2019-10-11 13:36 || Canada Canada

Élections: la Conférence religieuse canadienne attire l'attention sur les sujets mal-aimés

articles récents

La chapelle de l'archevêché de Sherbrooke est l'un des sept endroits qui sera ouvert au public lors de la deuxième édition de la Balade des clochers qui se tient les 19 et 20 octobre.
2019-10-18 14:38 || Québec Québec

2e édition de la Balade des clochers en fin de semaine

La Ville de Montréal a annoncé la semaine dernière la relance le projet d'occupation du couvent des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph, un bâtiment historique acquis par la Ville durant les derniers jours de l'administration du maire Denis Coderre.
2019-10-07 16:27 || Québec Québec

Relance du projet de la Cité des Hospitalières

La journée «sport spiritualité» destinée aux jeunes de 12 ans et plus se tiendra le samedi 7 septembre. Les pariticpants découvriront une partie du territoire du diocèse de Sainte-Anne-de-la-Pocatière.
2019-09-05 12:17 || Québec Québec

Jeunes cyclistes à la découverte de l’héritage de foi de la région de La Pocatière