Deutsche Ordensobernkonferenz

Vaste enquête sur les abus sexuels dans les communautés religieuses allemandes

Des gens prennent part à une manifestation à Lingen contre les abus sexuels dans l'Église allemande en mars 2019.
Des gens prennent part à une manifestation à Lingen contre les abus sexuels dans l'Église allemande en mars 2019.   (CNS photo/Harald Oppitz, KNA)
2019-05-27 17:13 || Monde Monde

Les ordres religieux catholiques d’Allemagne ont ouvert une enquête sur les abus sexuels commis dans leurs monastères et leurs couvents, à la suite d'affirmations selon lesquelles des abus auraient été commis dans plus de la moitié des communautés monastiques.

«Nous n'en savons toujours pas assez sur ce qui s'est passé et ce qui se passe dans chaque communauté, car les modèles d'action et de prévention sont tous différents», a déclaré la franciscaine Katharina Kluitmann, présidente de la Conférence des ordres allemands (Deutsche Ordensobernkonferenz, ou DOK) dans une déclaration lors de son assemblée générale à Vallendar.

«Bien que notre chemin ait pris un élan clair, nous n'avons pas atteint notre destination. Mais nous avons trouvé certains points de repère.»

La religieuse âgée de 55 ans a déclaré que l'enquête, qui devait être publiée au début de 2020, avait été approuvée à l'unanimité par 200 supérieurs lors de la réunion. Elle a ajouté que l'enquête collecterait des données sur les victimes, les rapports de poursuite, les indemnisations et les dossiers personnels.

Elle a ajouté qu'une plus grande ouverture avait permis de mieux comprendre le problème, mais a ajouté qu'il était toujours nécessaire d'étudier le lien entre abus spirituel et abus sexuel, et de déterminer si la violence sexuelle était encouragée par certaines «conditions favorisées par la religion».

«Les abus sont toujours liés à un abus de pouvoir», a déclaré sœur Kluitmann.

«Nous devons maintenant savoir combien de victimes sont connues dans les communautés religieuses, combien de fonds ont été versés en reconnaissance de leurs souffrances et quelles mesures de prévention et de protection sont mises en œuvre.»

Les congrégations catholiques allemandes ont publié des directives sur le traitement des abus sexuels en 2003. Ils ont été révisés en 2010 et 2014.

La DOK, qui a remplacé en 2006 trois organisations distinctes de supérieurs religieux, représente 14 250 femmes et 3 500 hommes membres de communautés religieuses dans 400 monastères et couvents du pays, où les catholiques représentent environ un tiers des 80 millions d’habitants.

***

Présence a besoin de l'appui financier de ses lecteurs pour poursuivre sa mission.
Cliquez sur l'image de notre campagne de financement pour savoir comment votre don fait une différence.

 

du même auteur

Le pape François rendant visite à Benoît XVI en décembre 2018.
2020-01-14 11:01 || Vatican Vatican

Célibat: Benoît XVI ne veut plus apparaître comme «co-auteur»

Le conseil permanent de la Conférence des évêques de France (CEF) a approuvé une recommandation visant à supprimer les références au sexe des parents sur les certificats de baptême.
2020-01-10 16:53 || Monde Monde

La conférence épiscopale de France veut retirer le genre des parents des certificats de baptême

Le pape salue l'ambassadeur de l'Iran près le Saint-Siège, Seyed Taha Hashemi, le 9 janvier 2020 au Vatican.
2020-01-09 17:26 || Vatican Vatican

Malgré le spectre d'un conflit, le monde ne doit pas perdre espoir, dit le pape aux diplomates

articles récents

Dans un an, en janvier 2021, ou même plus tôt, «si le travail va plus vite que prévu», les jésuites du Canada vont publier une liste de tous leurs membres qui ont été accusés de façon crédible d'abus sexuels sur des mineurs depuis 1950.
2019-12-19 16:55 || Canada Canada

Les jésuites vont rendre publics les noms des religieux accusés d'abus sexuels

Revenu Québec a déposé huit chefs d'accusation contre le pasteur et la trésorière d'une Église évangélique de Québec, le Centre évangélique Parole de vie.
2019-12-19 12:02 || Québec Québec

Accusations contre le Centre évangélique Parole de vie de Québec

Un homme qui a vécu durant 17 ans au sein de la Famille Marie-Jeunesse (FMJ) vient de demander l’autorisation d’exercer un recours collectif contre cette communauté nouvelle et contre l'archidiocèse de Sherbrooke.
2019-12-18 16:01 || Québec Québec

Une demande de recours collectif contre la Famille Marie-Jeunesse