Entrevue

Les Forums André-Naud, 10 ans de dissidence

  (Pixabay)
Yves Casgrain | Journaliste
Journaliste
2016-11-22 11:31 || Québec Québec

Sans tambour ni trompette, le Réseau des Forums André-Naud souligne en 2016 sa dixième année d’existence. Créé en 2006, l’organisme se donne comme mission de faire entendre une parole libre et dissidente au sein de l’Église catholique.

Le Réseau des Forums André-Naud, porte-voix des dissidents au sein de l’Église catholique, a été fondé en 2006 après la publication dans le quotidien La Presse d’une lettre rédigée par dix-neuf prêtres de divers diocèses critiquant la position de la Conférence des évêques catholiques du Canada concernant les personnes homosexuelles.

«Les auteurs de ce texte ont, pour la plupart, été invités par leur évêque à rendre compte de leur audace. Certains évêques ont été compréhensifs, d’autres ont été terriblement injustes et menaçants. Cette lettre a vraiment été à l’origine du premier Forum André-Naud», se souvient André Gadbois, coordonnateur du Réseau des Forums André-Naud.

Le nom de l’organisme rend hommage au théologien André Naud, prêtre de Saint-Sulpice, mort en 2002. «André Naud était très critique envers l’Église catholique tout en étant très respectueux. Il était très proche de Simone Veil. Il n’a jamais été condamné par les autorités ecclésiales», souligne André Gadbois.

Sur sa table de travail André Naud affichait cette prière: «Seigneur, donnez-moi de respecter votre mystère, ceux pour qui j’écris, ceux que je suis obligé de critiquer, aidez-moi enfin à me respecter moi-même». Pour André Gadbois, «elle présente bien le style d’André Naud. Nous espérons faire de même. Voilà pourquoi nous avons choisi de nommer ainsi notre organisation.»

Le Réseau des Forums André-Naud veut démontrer qu’il est possible de parler avec une autre parole qui ne vient pas des autorités ecclésiales. «Nous voulons avoir l’audace d’avoir une parole dissidente. Nous voulons que les membres du Réseau soient en mesure de le faire au sein de l’Église.»

Le Réseau des Forums André-Naud compte aujourd’hui 150 membres. «Plusieurs ont quitté l’organisation. Certains en raison de leur âge, d’autres parce qu’ils trouvent que nous ne sommes pas assez fonceurs», explique M. Gadbois.

Ce qui n’empêche pas le Réseau d’être actif au sein de l’Église catholique. «Lors du Synode sur la famille, nous avons publié un recueil de quinze textes portant sur la famille. Nous avons accueilli des textes [des théologiens] Grégory Baum et Guy Durand. Nous organisons des rencontres publiques dans les villes où le Réseau est représenté. Nous écrivons aux évêques. Certains nous répondent, d’autres nous ignorent», relate André Gadbois.

La relation avec l’épiscopat n’est pas toujours simple, selon le coordonnateur. «Il y a des évêques avec lesquels nous pouvons avoir des rencontres. Celui de Gatineau est même venu souper chez le couple responsable du Forum André-Naud du diocèse! Par contre, d’autres évêques sont complètement fermés.»

Après dix ans de dissidence, le coordonnateur du Réseau des Forums André-Naud croit que les choses ont évolué au sein de l’Église catholique. «Nous avons vu des baptisés devenir plus audacieux. Je ne parle pas seulement des membres de notre mouvement. Je crois que nous avons influencé des catholiques qui ont osé être un peu plus audacieux dans leur paroisse.»

Et l’avenir du Réseau? «Lors de notre dernière Assemblée générale qui a eu lieu au début novembre, nous avons convenu de nous concentrer sur un ou deux dossiers au lieu de nous éparpiller. Dans les prochains mois, les membres vont décider quels dossiers ils veulent faire évoluer dans l’Église catholique.»

Le Réseau des Forums André-Naud est présent dans les diocèses de Montréal, de Saint-Jean-Longueuil, de Gatineau, de Saint-Jérôme, de Trois-Rivières et de Nicolet. En plus du bulletin Forum, il gère son propre site Internet.

 

du même auteur

Situé sur la rue Hochelaga dans le quartier Mercier-Est à Montréal, le bric-à-brac Dieu l’a fait encore! a été mis en place par le pasteur Pierre.
2020-01-22 12:06 || Québec Québec

Le bric-à-brac du pasteur Pierre

Sonia Sarah Lipsyc, docteure en sociologie, chargée de cours à l’Université de Montréal et rédactrice en chef de la revue La Voix Sépharade, veut faire connaître les résistances religieuses et spirituelles des juifs pendant la Shoah.
2019-12-19 15:11 || Québec Québec

La résistance spirituelle et religieuse durant la Shoah

Un homme à la solide carrure, Danny, était présent au brunch. Il souhaite pouvoir s'impliquer à son tour pour aider les itinérants un jour.
2019-12-11 11:16 || Québec Québec

Un premier brunch de Noël pour Notre-Dame-de-la-rue

articles récents

Situé sur la rue Hochelaga dans le quartier Mercier-Est à Montréal, le bric-à-brac Dieu l’a fait encore! a été mis en place par le pasteur Pierre.
2020-01-22 12:06 || Québec Québec

Le bric-à-brac du pasteur Pierre

Une célébration a eu lieu à la cathédrale Saint-Grégoire l'Illuminateur le dimanche 19 janvier pour marquer le début de la Semaine de prière pour l'unité chrétienne.
2020-01-21 13:14 || Québec Québec

La Semaine de prière pour l'unité chrétienne soulignée à Montréal

Il y a six mois, lorsque que le pape François a accepté, en raison de son âge, la démission de Paul Lortie comme évêque de Mont-Laurier, il a nommé Paul-André Durocher (photo) à titre d'administrateur apostolique. Il lui a aussi confié un mandat, celui de faire une étude sur l’avenir du diocèse.
2020-01-17 12:45 || Québec Québec

Mont-Laurier: fusionner ou maintenir le diocèse?